Les acteurs associatifs de l’ouverture des données

AFIGEO (http://www.afigeo.asso.fr)

L’AFIGEO est l’Association Française pour l’Information Géographique créée en 1986. Elle a pour objet d’accompagner le développement du secteur de l’information géographique en France et à l’international. Elle fédère près de 200 organismes (producteurs et utilisateurs, collectivités territoriales et services de l’État, grands groupes et TPE, universités et organismes de formation...), qui échangent et partagent sur les questions clefs du marché de l’information géographique, des services associés, de ses usages et des évolutions des formations à la géomatique. Elle anime des groupes de travail dont un dédié à l’ouverture des données, participe à des actions internationales (ENERGIC OD…), produit des ressources documentaires (“L’information géographique et l’open data” en 2017) et organise des événements d’envergure.

FING (http://www.fing.org)

La Fondation Internet Nouvelle Génération est un think tank créé en 2000 par Daniel Kaplan et Jacques-François Marchandise. Il s’intéresse à toutes les transformations numériques, réunit des acteurs des organisations publiques et privés et favorise le dialogue avec les acteurs de la recherche. Dès 2010, la FING engage des expérimentations sur l’open data dans deux territoires pilotes et anime au niveau national la réflexion sur la réutilisation des données publiques par des événements (Open Data Garage). En 2013, la question du public des données se pose de façon abrupte : or, sans public, comment faire de l’innovation sociale? La campagne Infolab est lancée. L’objectif est de définir la culture des données et produire des médiations qui peuvent faciliter l’accès à cette culture.

Libertic (libertic.wordpress.com/libertic/)

Créée en 2009, LiberTIC est une association nantaise de loi 1901 qui a favorisé le développement des démarches d’ouverture sur l’ensemble du territoire français. Grâce à la rédaction d’une lettre ouverte signée par 200 personnes, elle est à l’origine de l’engagement de la ville de Nantes dans l’open data en février 2011. Elle participe à la veille en produisant une carte de France de l’open data et à la création d’outils de sensibilisation (vidéos, ressources documentaires...). L’association est co-organisatrice de la première Opération Libre (et des suivantes) et des éditions de l’Open Data Week (Marseille 2013, Rennes 2015).

Opendata France (http://www.opendatafrance.net)

L’association Opendata France a été en octobre 2013 et réunit les collectivités engagées dans des démarches d’ouverture des données publiques. Elle a pour objectif de promouvoir l’open data à toutes les échelles territoriales et de faciliter sa mise en oeuvre par les échanges avec les différents acteurs économiques et politiques. Elle émet une veille et édite des guides de sensibilisation. Des groupes de travail sont animés sur des sujets importants (standardisation, cadre légal, indicateurs…).

Open Knowledge International (okfn.org)

Open Knowledge International est une organisation non-gouvernementale qui milite pour le développement de l’open data en encourageant les initiatives gouvernementales et les réutilisations par la société civile. Elle fournit la solution CKAN, solution technique open source qui permet la publication de données. Elle est à l’origine du projet School of data qui propose des cours en ligne et assure des formations (Ecole des données pour la version française). Elle réalise aussi l’Open Data Index, classement international des pays engagés dans les démarches d’ouverture.

OpenStreetMap

Le projet OpenStreetMap est né en 2004 au Royaume-Uni et se fonde sur la contribution des usagers pour la production de données géographiques. La base de données est sous Open Database Licence cartes (ODbL). En 2006, est créée la fondation OpenStreetMap. En France, l’association a participé à la création de la Base Adresse Nationale (Ban : adresse.data.gouv.fr) aux côtés de l’Etat Français, du Groupe La Poste, de l’IGN. Cette base référence l’ensemble des adresses du territoire français et vise à fournir des données de référence aux acteurs de la sécurité, de la santé et des services.

Regards citoyens (https://www.regardscitoyens.org)

Regards Citoyens est un collectif qui s’est formé en juillet 2009 et qui s’est constitué en association en juin 2010. L’association travaille à la promotion de la mise à disposition des données publiques par la création et le développement d’outils. Elle met au cœur de ses préoccupations l’éducation et la citoyenneté. Elle produit des dispositifs qui permettent aux citoyens de participer à la vie publique (Crowdsourcing de l'analyse de la consultation Égalité Femmes/Hommes en 2016, numérisation des déclarations d’intérêts en 2013).