Présentation

La Banque des Territoires et le CGET ont lancé un vaste programme de soutien des villes et territoires médians.

Le plan "Action coeur de ville" doit permettre de mobiliser, en faveur de la revitalisation des coeurs de villes moyennes, plus de cinq milliards d'euros sur les cinq années à venir, avec les apports financiers de la Caisse des Dépôts, d’Action logement et de l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Jacques Mézard, après avoir lancé le plan mi-décembre, avait demandé aux préfets de région de présélectionner les villes à soutenir dans ce cadre, en les interrogeant sur leur intérêt pour ce dispositif. C’est désormais chose faite, le ministre ayant annoncé les 222 villes retenues, qui accueillent 23% de la population pour 26% des emplois français. Ces villes sont remarquablement bien réparties sur le territoire, à l’inclusion des outre-mer (13 villes concernées) avec des villes de 10.000 habitants à fort rayonnement local jusqu’à Limoges, la plus grande d’entre elles, comptant quelque 133.000 habitants.

A travers cet engagement, la Caisse des Dépôts poursuit plusieurs objectifs :

  • Permettre à ces territoires d’avoir accès à un accompagnement et à une expertise adaptée pour permettre la réalisation de leur projet de revitalisation et transformer dans le temps du Programme des opérations concrètes ;

  • Faciliter la mise en place de solutions innovantes et/ou smart contribuant au développement durable du territoire ;

  • Apporter les conditions de l’investissement privé dans les villes moyennes, en co-investissant dans des projets, dans une perspective de développement territorial et de création de valeur ;

  • Apporter des solutions de financement, à travers des prêts spécifiques, mobilisables dans les périmètres des futures Opérations de Redynamisation Territoriale (ORT).