Links

Data Impact : les usages des données au service de la transition écologique

Edito

En France, près de 1200 collectivités territoriales ont déjà ouvert leurs données et participent à une dynamique collective d’“open data”. Les Ministères, les services déconcentrés de l’État, les agences nationales et les grands opérateurs publics publient aussi leurs données de façon de plus en plus maîtrisée et systématique. Des milliers de jeux de données sont ainsi à la disposition de citoyens, de chercheurs ou d’entreprises, d’autres acteurs publics locaux ou nationaux, qui les exploitent plus facilement, peuvent créer de nouveaux usages ou enrichir des services existants.
Il n’est pas aisé de communiquer sur les usages qui sont faits de ces données en “open data”. D’abord parce que les cas de généralisation sont encore insuffisants, ensuite parce que les détails des projets ne sont pas évidents à valoriser: trop techniques ou basiques (alors qu’ils sont essentiels). Quelques sites présentent des cas d’usages exemplaires mais il ne s’agit bien souvent que d’une partie visible de l’iceberg des usages de l’open data. Cette étude approfondie nous montre que de très nombreux services utilisent régulièrement de multiples sources de données dont une grande partie sont disponibles en open data.
Et les réutilisateurs ne sont pas exclusivement des starts-up mais une infinité d’acteurs publics, associatifs ou privés incluant des entreprises, petites ou grandes. Dans le cadre de son observatoire open data des territoires, OpenDataFrance avait déjà présenté une synthèse de cas de réutilisation des données publiques à travers des dossiers thématiques génériques (mobilité, environnement, emploi, etc.). Nous sommes heureux de présenter ici une nouvelle édition de cette publication en nous intéressant particulièrement à une thématique prioritaire qu’est celle de la transition environnementale et énergétique.
Pour bien cerner le sujet, nous avons approfondi l’étude sur des sous-thématiques très concrètes: préservation de la biodiversité, mobilité alternative, urbanisme et logement, santé, transition énergétique... Nous avons cherché à aller aux faits, aux résultats concrets, à l’écoute des producteurs et des utilisateurs de données.
Cette nouvelle édition a été produite dans le cadre du projet Data Impact et s’est nourrie des travaux du programme “Données et transition” menés avec de multiples partenaires. Vous trouverez ainsi dans ce document de nombreux cas d’usages, des retours d’expériences, des entretiens, des témoignages de réutilisateurs, des propositions pour aller plus loin et mettre en perspective des grands enjeux des données au service de la transition environnementale. Cela démontre, s’il était encore nécessaire, toute l’utilité des données ouvertes pour l’action publique et le dynamisme des écosystèmes liés à leur utilisation.
Constance Nebbula Présidente d’OpenDataFrance Vice Présidente de la Région Pays de la Loire Vice Présidente d’Angers Loire Métropole

Introduction

Pour que la circulation de la donnée s'accélère – ouverture comme partage de données – sur les territoires, il est essentiel de démontrer son potentiel de création de valeur et son impact concret sur la société.
OpenDataFrance est convaincue que les cas d'usage de la donnée sont des leviers pour rendre accessibles toujours davantage de données car ils initient un cercle vertueux. Leur connaissance est :
  • Bénéfique aux citoyens qui peuvent mesurer l'impact positif de l'accès aux données au travers de nouveaux services qu'ils utilisent. Cette exploitation de données devenant tangible, elle génère un intérêt croissant pour un public élargi, lui-même pouvant imaginer alors de nouveaux usages nécessitant davantage encore de données accessibles,
  • Profitable aux collectivités territoriales par la valorisation de leur action en rendant lisibles, visibles, les compétences qu'elles ont mobilisées pour rendre accessibles ou exploiter elles-mêmes les données. Elles prouvent également leurs capacités de co-construction de services numériques et de dialogue avec les citoyens.

Objectifs du programme

Data Impact répond aux besoins croissants des acteurs publics de compréhension et de maîtrise de l'usage des données. C'est un moyen de réinternaliser la création de valeur et de garantir les capacités des territoires et de la France à développer leur souveraineté en contrôlant l'alimentation, l'adaptation, la création de leurs services et infrastructures numériques, in fine d'être performant sur toute la chaîne de valeur de la donnée.

Data Impact adresse 3 objectifs :

  1. 1.
    Identifier des cas d'usage de la donnée sur les territoires
  2. 2.
    Déterminer les cas d'usage à fort impact, selon 3 critères :
    • Nombre de bénéficiaires touchés au regard de la population du bassin de vie cible
    • Gain d'efficience en matière d'action publique
    • Potentiel de réplicabilité, de passage à l'échelle, d'essaimage, capacité à inspirer d'autres territoires, à être partagé et/ou à structurer un réseau
  3. 3.
    Valoriser les cas d'usage sélectionnés en les éditorialisant et en les documentant (méthodologie, conditions de réussite) pour favoriser la diffusion, la reproductibilité, la mise à l'échelle et comme levier d'ouverture de données.
Dernière mise à jour 3mo ago