ALPI - Agence Landaise Pour l'Informatique

Contexte / Enjeu(x)

  • L’Agence landaise pour l’informatique est un syndicat mixte de mutualisation regroupant plus de 600 structures adhérentes,

  • La promulgation de la loi « Pour une République numérique » et l’entrée en vigueur du RGPD nous ont amené à nous interroger à propos de la mise en œuvre d’une politique rationnelle autour des données et de leur circulation, depuis leur création jusqu’à leur archivage, ces textes soulevant quelques problématiques communes (transparence, confidentialité, sécurité…),

  • Partant de ces constats, nous avons choisi d’opter pour un accompagnement global, intégrant les problématiques juridiques du RGPD, celles de la sécurité informatique des données, et enfin celles de l’open data, au sein d’une prestation unique,

  • A ce jour, près de 350 collectivités adhèrent à ce service, dont une trentaine environ est directement concernée par les obligations introduites par la loi Lemaire.

Objectifs pour l'ATD

  • Répondre aux obligations réglementaires,

  • Lever les réticences : sentiment de perte de contrôle, de dépossession, (particulièrement au profit du secteur privé), manque de temps, de connaissances, « retour sur investissement » hasardeux, etc.

  • Faire de la pédagogie,

  • Proposer des solutions méthodologiques, juridiques et techniques accessibles.

Alliance(s)

  • Réseau Déclic : fédère les différentes structures de mutualisation informatiques. Permet de confronter les différentes actions menées dans les territoires. Entretient un dialogue permanent avec les différents acteurs impliqués (pouvoirs publics, éditeurs, groupes de travail, etc.),

  • OpenDataFrance : structure d’accompagnement nationale, coordinatrice de l’opération OpenDataLocale. L’ALPI s’est engagée en tant qu’ATD (Animateur territorial des données) pour la période 2019-2020,

  • GIP ATGeRi, en charge de l’évolution « open data » de la plateforme régionale PIGMA (Plateforme d’échange de données en Nouvelle-Aquitaine) et du transfert de compétences associé, avec lequel nous avons signé une convention de coopération.

Ciblage des bénéficiaires

  • Les collectivités soumises à l’obligation de l’ouverture des données, ayant adhéré à la prestation (1 Parc naturel régional, 1 Conseil Départemental, 1 OPH, 1 SDIS, 2 communautés de communes/agglomération, 11 communes, 4 CCAS, 5 CIAS, 1 EHPAD, 4 syndicats mixtes…),

  • Les collectivités non concernées par l’obligation, mais ayant adhéré à la prestation et volontaires pour engager une démarche d’ouverture des données publiques.

Dispositifs d'animation et actions à mettre en oeuvre

  • Mise en place d’une veille thématique,

  • Actions de sensibilisation (Rencontre avec les élus et agents, webconférences, etc.),

  • Intégration de fonctionnalités spécifiques à l’ouverture des données au sein des solutions métier distribuées par l’ALPI (en concertation avec les éditeurs),

  • Mise à disposition des adhérents d’un outil régional de publication interopérable orienté « open data » (PIGMA),

  • Création de mécanismes de réplications (moissonnage, API et / ou de « marques blanches ») en relation avec la plateforme data.gouv et le site de la collectivité,

  • Rédaction de supports pédagogiques,

  • Assistance,

  • Actions de formation,

  • Animation (participation groupes de travail, communication, évaluation, etc.).

Résultats attendus

  • Convaincre les acteurs concernés de la pertinence de la démarche,

  • Produire des données de qualité, conformes aux standards préconisés,

  • Automatiser au maximum les tâches en rapport avec l’ouverture des données,

  • Améliorer l’expertise des élus et des agents producteurs,

  • Favoriser la publication de jeux inédits (hors socle commun),

  • Dans un second temps, faciliter la réutilisation.